La veille Océan Indien en mars !

24 mars 2021

MADAGSCAR

Projet Tanamasoandro : Lancement de l’étude d’impact environnemental

ce projet, considéré comme le projet phare de ce premier quinquennat du président Andry Rajoelina. Une démarche marquant la première étape de l’implantation du projet sur le site. Pour rappel : le projet Tanamasoandro prévoit la construction de logements sociaux pouvant accueillir 100 000 à 300 000 personnes, d’une autoroute, d’infrastructures scolaires et sanitaires, de complexes sportifs et hôteliers, de voies de communication et de nombreux bureaux administratifs.

Madagascar-Union européenne : Vers un nouveau programme pour la période 2021 – 2027

Trois domaines prioritaires ont été définis. Il s’agit en premier lieu de la gouvernance et du développement humain dont les activités se concentreront sur trois secteurs : le renforcement de la gouvernance, à travers notamment un accent sur la redevabilité et la lutte contre l’impunité, l’équité et l’efficacité des institutions, et la préservation d’un espace citoyen démocratique inclusif ; l’appui à un système de santé accessible et de qualité et mieux adaptée aux défis du pays. Le second domaine prioritaire concerne la croissance durable et l’emploi et prévoit des projets concentrés dont les actions se concentreront sur les infrastructures, l’énergie et l’eau et l’assainissement ; le secteur privé et les investissements ; et enfin le développement du Commerce dans le cadre de l’APE. Enfin le troisième domaine prioritaire est celui du pacte vert où il est notamment envisagé d’appuyer les secteurs suivants : la protection de l’environnement et la conservation de la biodiversité ; un appui aux productions agricoles (agro-sylvo-pastoralisme et ressources halieutiques) selon des pratiques soutenables et enfin le développement rural.

Projets présidentiels PEM

Le plan émergence de Madagascar (PEM) est déjà prêt. Le président de la République Andry Rajoelina l’a annoncé vendredi soir, lors de son intervention télévisée. en ajoutant qu’il y aura au moins trois sources de financements. Il y a bien évidemment les financements des bailleurs de fonds, mais l’État peut aussi utiliser des fonds souverains pour les travaux d’infrastructures. Enfin, les autres projets du PEM pourront être financés par le secteur privé. Pour le financement du PEM, le gouvernement a opté pour une autre formule qui va se démarquer des anciennes conférences de bailleurs. Cette fois-ci c’est la partie malgache qui fixe les infrastructures à réaliser puis à négocier avec les bailleurs avant de déterminer quelles sont les sources de financements qui peuvent être apportées.

COMORES

Élection à la Chambre de Commerce (UCCIA)

Après moult vérifications, la commission nationale électorale consulaire n’a retenu que trois listes à Ngazidja à savoir la liste de Chamssoudine Ahmed, patron des établissements Nassib, la liste de Mohamed Abdallah et la liste Hassani Djibaba. Les candidats peuvent désormais commencer leur campagne pour les élections du 30 mars prochain

Digitalisation

La société Mvola Comores et le syndicat national des taxis ont procédé mardi 23 mars à la signature d’un partenariat du paiement du taxi par Mobile Money. "Paiement Taxi" va permettre à la population comorienne de payer leurs frais de taxi via leur porte monnaie électronique.

MOZAMBIQUE

Transport aérien

Le nombre de passagers du transporteur national mozambicain LAM a chuté d’environ un tiers entre janvier et février de cette année, une baisse que la société attribue à l’impact de Covid-19.
LAM a transporté 20 936 passagers en février 2021, contre 29 923 en janvier, « soit une baisse de 30% due à la pandémie de covid-19 »
,Selon le transporteur national, le Q400 nouvellement acquis rejoindra les opérations aériennes dès que le processus d’inscription sera terminé.
Le nouvel appareil rejoint deux Boeing 737-700, un Boeing 737-300, un Dash-8 Q400, un Dash Q300 et un Embraer E120. Une filiale, MEX, transporte des passagers entre les plus petits aéroports du pays à bord de deux Embraer ERJ145.

Projets gaziers Total

Le projet de GNL du Mozambique opéré par Total E&P Mozambique Zone 1 (TEPMA1), et le gouvernement du Mozambique, annoncent que le projet reprendra progressivement les activités de construction sur le site d’Afungi, suite à la mise en œuvre de mesures de sécurité supplémentaires sur le site.
Après les événements sécuritaires survenus en décembre 2020 près du site du projet de GNL au Mozambique et ayant conduit à la démobilisation temporaire des effectifs du projet, Total et le gouvernement du Mozambique ont travaillé ensemble pour définir et mettre en œuvre un plan d’action avec l’objectif de renforcer, dans un de manière durable, la sécurité du site d’Afungi et de la zone environnante et des villages voisins.

Droits de douanes

La Confédération des associations économiques du Mozambique (CTA) appelle à la suspension des frais de douane à la frontière perçus auprès des transporteurs internationaux de marchandises.
Pour le CTA, la décision de mettre en œuvre la collecte de ces frais alors que les entreprises sont déjà confrontées à une crise causée par les restrictions de coronavirus est injuste.
Les chiffres publiés par le CTA en mars indiquaient qu’un total de 1075 entreprises avaient suspendu leurs activités à la fin de 2020 en raison de l’impact de Covid-19 dans le pays.

MAURICE

Deconfinement partiel

Le gouvernement travaille sur un plan de réouverture partielle à partir du 1er avril. Le pays reste de ce fait en confinement national jusqu’au 31 mars. Annonce faite par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, lors de son message adressé à la nation, ce mardi 23 mars. L’objectif selon le Premier ministre, est de permettre au gouvernement de travailler sur un plan de réouverture de l’économie. Il y aura plus de laissez-passer et plus de secteurs qui pourront opérer.
Des activités dans plusieurs secteurs reprendront alors que pour d’autres secteurs, il faudra encore patienter.

Ouverture des vols entre La Réunion et Maurice

Les vols vers La Réunion ont repris ce lundi 22 mars. La compagnie aérienne Air Mauritius relancera ainsi un vol par semaine entre l’île Maurice et La Réunion.
Cette rotation vers Saint-Denis est réservée « pour les passagers voyageant en provenance de l’île Maurice uniquement ». L’ile étant confinée, la compagnie aérienne rappelle qu’aucun passager ne sera embarqué à destination de Maurice jusqu’au 26 mars 2021 à 0h00.

Maison de l'Export : Actualité


24
mar

Câble METISS

Coopération régionale : La Réunion, Madagascar, Maurice et l’Afrique du Sud reliés par le câble METISS Le tout nouveau (...)
en savoir +
24
mar

Journée d’Accès au marché

Journée Accès au marché 9H-13H15 (Heure de Paris) en visio Cette seconde édition de la journée «  Accès au Marché  (...)
en savoir +
24
mar

Participez aux 3èmes Rencontres de l’océan Indien !

Les Rencontres de l’Océan Indien 2021 se dérouleront du mardi 18 mai au 21 mai 2021. « Créer les conditions d’une (...)
en savoir +