La Réunion à l’international : Ingrid Joseph, expatriée à Madagascar !

24 mars 2021

Bonjour, Pouvez-vous vous présenter ?

Ingrid JOSEPH, je suis née au Port et j’ai 28 ans.
J’ai quitté mon île quand j’avais 5 ans pour partir vivre en Métropole à Paris. Après mon Bac, j’ai voulu être indépendante très rapidement alors j’ai fait plusieurs « jobs » dans la fonction publique avant de pouvoir devenir fonctionnaire. Depuis 2016, j’ai intégré la diplomatie française et je me suis expatriée à Madagascar en 2019. En choisissant Madagascar, j’ai voulu me rapprocher de mon île natale (La Réunion) et ainsi connaître un peu ce beau pays avec lequel j’ai une petite attache car mon arrière grand-mère était originaire de cette île. Je suis en mission pour quatre années en tant qu’agent consulaire au Consulat de France à Madagascar.

Quels liens gardez-vous avec La Réunion ?

Toute ma famille ou du moins presque, réside à La Réunion. Comme j’ai grandi en métropole, pratiquement tous mes amis y sont.
Je reste informée de tout ce qui ce passe à La Réunion grâce à ma famille et aux réseaux sociaux et parfois par le biais de mon travail (Ambassade de France).
Malheureusement, ce qui pèche à Madagascar et même dans la capitale du pays (Tananarive), je trouve très peu de produits de La Réunion et c’est très dommage car nous ne sommes qu’à 1h30 d’avion !
Un jour, j’ai réussi à trouvé de la confiture BOURBON et des pois du Cap à Jumbo mais c’est tout. Récemment j’ai entendu dire que Jumbo allait être remplacé par une autre enseigne alors je ne sais pas si cela va impacter positivement les échanges entre les deux îles. Ça serait vraiment une bonne chose de pouvoir retrouver des saveurs de mon île à Madagascar car il y a tout de même une grande communauté de réunionnais ici et je ne le cache pas, les samoussas, bouchons, saucisses fumées made in Reunion me manquent terriblement !

Le lien que vous entretenez avec La Réunion s’exprime t-il aussi à travers la consommation de produits réunionnais à Madagascar ?

Effectivement, quand j’ai le mal du pays, je me raccroche à des produits de La Réunion enfin surtout quand il m’en reste. A cause du Covid-19 je n’ai pu me rendre à La Réunion qu’à deux reprises depuis 2019 alors ma réserve de produits est à sec...
Il est inconcevable de pouvoir recevoir un petit colis pays car le coût d’envoi par fret aérien est malheureusement trop onéreux.

85% des expatriés réunionnais à travers le monde se disent fiers de leur île et continuent à promouvoir sa culture, son savoir-faire et sa gastronomie. Est-ce-le cas pour vous ? Qu’est ce qu’il vous manque pour être "ambassadeur/VRP de La Réunion ?

Je suis un peu Ambassadrice de mon île malgré moi car je suis la seule réunionnaise qui travail à l’Ambassade de France à Madagascar !
Quand je reviens de la Réunion avec mes valises remplis de bons produits, je partage toujours avec mes collègues et amis.
Étant dans la diplomatie, pour moi il est très important de faire découvrir La Réunion aux autres et surtout la gastronomie réunionnaise à l’étranger car c’est avant tout mes origines alors je fais de mon mieux avec ce que j’ai sur place et ce n’est parfois pas évident.
Depuis quelques jours, notre Président de La République a nommé un ami à moi, le Chef MOF (meilleur ouvrier de France) Guillaume GOMEZ, afin d’être notre Ambassadeur de France de la gastronomie. Ce qui est une très bonne chose car la France possède un grand patrimoine culinaire et La Réunion est une île qui regorge de bons produits, il ne nous reste plus qu’à faire découvrir au monde entier de quoi nous sommes capables !

Quelle image avez-vous de La Réunion depuis Madagascar (ou autre) ? Quelle image ont les autres Réunionnais ou la population locale malgache ?

De mon point de vue personnel, je trouve que les compagnies aériennes qui desservent Madagascar n’offrent pas assez de choix afin de pouvoir visiter les quatre coins de La Grande île.
En ce qui concerne le secteur de la santé, Madagascar étant le 10ème pays le plus pauvre au monde, l’île n’est parfois pas équipée pour se faire soigner correctement alors nous devons parfois partir à La Réunion afin de subir certaines interventions chirurgicales ou se faire soigner.

Je pense que depuis quelques années, les réunionnais ont compris que Madagascar était une destination de vacances intéressante en tout point car il y a beaucoup de choses à découvrir et le coût de la vie est moins cher qu’à La Réunion donc accessible à toutes les bourses. Une chose est sur, le détour en vaut la peine, rien que pour l’accueil et la gentillesse des malgaches.

Maison de l'Export : Actualité


24
mar

La veille Océan Indien en mars !

MADAGSCAR Projet Tanamasoandro : Lancement de l’étude d’impact environnemental ce projet, considéré comme le (...)
en savoir +
24
mar

Câble METISS

Coopération régionale : La Réunion, Madagascar, Maurice et l’Afrique du Sud reliés par le câble METISS Le tout nouveau (...)
en savoir +
24
mar

Journée d’Accès au marché

Journée Accès au marché 9H-13H15 (Heure de Paris) en visio Cette seconde édition de la journée «  Accès au Marché  (...)
en savoir +