Run bluff

24 juin 2019

La suppression du Tram Train, il y a bientôt 10 ans, comme première décision de cette
majorité régionale aura été comme un signe avant coureur du désastre durable qui s’annonçait.
Les 2 000 bus promis ne sont toujours pas là.
Le chantier de la NRL, faute d’anticipation suffisante est empli d’incertitudes tant sur le
plan de l’approvisionnement, que des délais et des surcoûts. En l’absence de visibilité sur
l’avancement de la NRL, l’incertitude demeure également sur la synchronisation de la
livraison de la Nouvelle Entrée Ouest de Saint-Denis.
Le Réseau Régional de Transport Guidé, dont le tracé passe accessoirement sur l’emplacement
du projet dévastateur de carrière à Saint-Leu est devenu un bout de Run Rail contre
les deux monorails promis en 2015. Le Nord-Est de l’île est concerné par des grands projets
d’infrastructures pendant que le reste de La Réunion passe aux oubliettes. Pendant
ce temps, c’est la hausse du prix des carburants qui avait été voulue par la Région.
C’est par des bouts de solutions mal anticipées et incohérentes entre elles, que la majorité
régionale veut nous faire croire à sa capacité à résoudre les problèmes de déplacements
de tous les Réunionnais. Bienvenue dans le Run bluff !