/ Actualité / Toute l’actualité

Le SLIME, un dispositif pour réduire la facture d’électricité des réunionnais

Grand public Développement durable Environnement
30 août 2018
Document associé
Dossier de presse : Le SLIME, un dispositif pour réduire la facture d’électricité des réunionnais

Afin de lutter contre la précarité énergétique, il est possible d’agir sur trois leviers :

• la solvabilisation des ménages (aide aux impayés d’énergie),
• la baisse de la consommation énergétique (amélioration de l’habitat, sensibilisation aux éco-gestes),
• la baisse du coût de l’énergie (tarifs sociaux de l’énergie).

Les acteurs de la lutte contre la précarité énergétique ont développé sur le territoire national une méthodologie
permettant de repérer, diagnostiquer et accompagner les foyers en situation de précarité énergétique, vers les solutions
adaptées leur permettant d’améliorer, de manière durable, leur situation. Cette méthodologie est appelée « service local d’intervention pour la maîtrise de l’énergie » : SLIME.

Les SLIME font l’objet d’un programme national, porté par le Comité de Liaison des Énergies Renouvelables (CLER
– Réseau pour la transition énergétique) auprès du Ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de
l’Énergie, et qui permet aux collectivités qui mettent en place un dispositif de ce type d’être « attesté » et de bénéficier
des avantages du programme.

Le programme SLIME permet aux collectivités d’apporter une réponse concrète au phénomène de précarité énergétique,
en fournissant aux travailleurs sociaux des outils pour mieux aider les familles qu’ils accompagnent.


QU’EST-CE QUE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE ?

La définition retenue par la loi (article 11 de la loi Grenelle II du 12 juillet 2010) est la suivante :
« Est en précarité énergétique une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison notamment de l’inadaptation de ses ressources et de ses conditions d’habitat ».

La précarité énergétique résulte de la combinaison de trois facteurs principaux :

- des ménages vulnérables étant donné leurs faibles revenus,
- la mauvaise performance énergétique des logements occupés et/ou de leurs équipements,
- le coût de l’énergie.

La fourniture en eau chaude, la conservation des denrées alimentaires, leur cuisson, l’éclairage, sont
autant de besoins élémentaires dont le coût énergétique est difficilement supportable pour certaines
familles réunionnaises.


LE SLIME, UN DISPOSITIF DÉDIÉ À LA LUTTE CONTRE LA PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE

PRÉSENTATION DU SLIME RÉUNION :

Le SLIME est un véritable dispositif d’accompagnement, qui est développé à l’échelle nationale. À La Réunion, il est mis en oeuvre
par la SPL Énergies Réunion et financé par la Région Réunion et
EDF. Le SLIME fait partie de la stratégie de diminution des
gaz à effet de serre et d’autonomie électrique d’ici 2030.
À cela s’ajoute une dimension sociale
, qui révèle une volonté
d’améliorer les conditions de vie des familles réunionnaises.

Le SLIME est conçu comme un guichet unique, qui permet de
faciliter le repérage des ménages en situation de précarité énergétique
et d’alimenter les dispositifs d’aide existants. Les publics
ciblés sont les ménages qui ont, par exemple, formulé une demande
d’aide FSL, qui sont accompagnés par les CCAS, La Fondation
Abbé Pierre, l’ADIL ou le CAUE Réunion, ou encore des résidents
de groupes d’habitat social.

Les visites à domicile sont réalisées par les équipes de la SPL
Énergies Réunion, qui remettent les équipements fournis gratuitement
par EDF Réunion : lampes LED, régulateurs de débit,
douchette économe ; des équipements fournis dans le cadre des
opérations Agir Plus. Les foyers peuvent à la suite de la visite, en
fonction de leur situation, être orientés vers les dispositifs d’aide
à l’installation de chauffe-eau solaire, d’isolation de leur logement,
de mise en place du tarif de première nécessité, de mise en
place de l’asservissement de leur chauffe-eau électrique, vers les
conseils dispensés par l’ADIL, le CAUE ou les EIE de La Réunion,
vers un accompagnement budgétaire…

Le dispositif SLIME Réunion est à l’heure actuelle le dispositif
le plus important sur l’ensemble du territoire national
en termes de nombre de visites. Depuis sa mise en
place en 2014, plus de 10 000 familles ont bénéficié de
visites à domicile. L’objectif est également de diminuer
la consommation des familles : chaque année, ce sont un
peu plus de 400 kWh qui sont économisés par foyer (soit
environ 60€).

+ de 10 000 foyers bénéficiaires

À NOTER :
Les familles qui ont reçu une visite à domicile ont vu
leur facture baisser de 20 % en moyenne.
Les seules économies générées par les petits matériels
fournis durant la visite peuvent s’élever à près
de 60€ par an, et dans le cas d’un accompagnement
pour la mise en place d’un chauffe-eau solaire, les
économies annuelles peuvent atteindre 170€ .


UN DIAGNOSTIC PERSONNALISÉ AVEC LES AMBASSADEURS ÉNERGIE

Améliorer le confort des familles réunionnaises et leur proposer
des solutions afin d’optimiser leur consommation énergétique,
tels sont les enjeux du SLIME (Schéma Local d’Intervention pour
la Maîtrise de l’Énergie). Pour mener à bien cette mission : des
ambassadeurs de l’énergie sillonnent le territoire pour aller à la
rencontre de ces familles.

Durant chaque visite, un certain nombre d’informations sont
recueillies : les équipements, les habitudes d’utilisation, les
consommations, les revenus… Selon ce qui aura été constaté lors
du diagnostic, les ambassadeurs remettent aux foyers les équipements
dont ils ont besoin : des ampoules LED, des kits économes
en eau…

Les informations recueillies permettent, grâce à un outil de diagnostic,
de dresser la situation de la famille, de cerner ses difficultés
et de proposer les pistes d’amélioration. Ces dernières sont
listées sur un document, le « rapport de visite », qui est remis à la
famille, ainsi qu’au partenaire ayant orienté le foyer vers le dispositif.

L’ambassadeur énergie accompagne ainsi le particulier
dans la mise en oeuvre concrète des solutions identifiées
 : aide au montage d’un dossier de demande de subvention
pour un chauffe-eau solaire, orientation vers les
services de EDF pour un changement de tarif ou l’asservissement
d’un chauffe-eau électrique, orientation vers
le CCAS pour l’amélioration de l’habitat.
Toutes les pistes
envisageables en fonction de la situation de la famille sont explorées
et proposées à la famille, l’objectif étant d’avoir par le biais
de la visite, un diagnostic exhaustif des actions à entreprendre.


L’AMBASSADEUR ÉNERGIE, UN ACTEUR DE PROXIMITÉ

L’ambassadeur énergie va à la rencontre des familles pour mieux
comprendr leurs habitudes quotidiennes. La 2ème étape consiste
à examiner de plus près les équipements électriques de la famille
(ampoules, réfrigérateur, congélateur, télévision, machine à laver,
etc.).

L’ambassadeur énergie doit à la fois avoir les connaissances techniques
pour repérer les raisons d’une surconsommation d’énergie,
repérer les risques électriques éventuels, et d’autre part, doit
savoir communiquer avec les familles et comprendre leurs difficultés.

Son rôle est de réaliser un diagnostic énergie :
- comprendre comment la famille consomme de l’énergie,
- analyser ses factures,
- lui fournir des conseils adéquats en économies d’énergie,
mais aussi sur les aspects suivi de sa consommation et risques
électriques.

L’ambassadeur fournit des équipements économes offerts par
EDF Réunion, et accompagne la famille à la mise en place de solutions,
identifiées avec elle, pour réduire davantage sa facture.
Au-delà de la dimension économie d’énergie, l’ambassadeur a un
regard sur le logement, et peut orienter les familles en vue d’une
amélioration de l’habitat, d’une remise aux normes du circuit
électrique…

Les ambassadeurs de l’énergie font partie intégrante des
équipes de la SPL Énergies Réunion. Au nombre de 17, ils sont
répartis aux 4 coins de l’île.


UNE MÉTHODOLOGIE EN 3 ÉTAPES

1. REPÉRER

Le repérage des familles se fait via des :
– organismes au contact des foyers en difficulté : travailleurs
sociaux des CCAS, Conseil Départemental, CAF…
– bailleurs sociaux.

2. DIAGNOSTIQUER

Une fois les familles repérées par les ambassadeurs
de l’énergie, des derniers réalisent des visites à domicile
auprès de ces foyers : conseils à domicile, fourniture
d’équipements économes, diagnostic énergétique.

3. APPORTER DES SOLUTIONS

Des solutions adaptées sont ainsi identifiées et les
ambassadeurs apportent un conseil complet à la famille
tout en l’orientant vers les interlocuteurs adéquats
(changement de tarif, travaux, remplacement
d’équipements…)


DES PARTENAIRES ENGAGÉS DEPUIS 2014

LA SPL ÉNERGIES RÉUNION

a pour objectif d’accompagner la Région Réunion vers 100 % d’énergies
renouvelables dans la production électrique à horizon 2030.
Cette dernière s’engage dans une démarche de valorisation énergétique
du territoire réunionnais et réalise toutes ses actions autour d’un
objectif commun : oeuvrer pour la durabilité du développement de La
Réunion.
Il s’agit donc d’agir pour :
- le développement énergétique durable de La Réunion
- la lutte contre le changement climatique
- la préservation des ressources naturelles de l’île
- le maintien d’un environnement sain pour les Réunionnais
- la lutte contre la précarité énergétique.
En tant qu’outil régional, elle dispose d’une parfaite connaissance de
la situation énergétique et climatique de La Réunion à travers la collecte,
l’analyse et la structuration des données depuis plus de 10 ans.
Elle permet ainsi d’orienter au mieux les stratégies énergétiques du
territoire réunionnais.

LA RÉGION RÉUNION,

en charge de la stratégie économique et du développement durable,
conduit depuis plusieurs années à travers son programme
« La Réunion, île solaire et terre d’innovation » des actions visant à
sensibiliser la population aux questions liées à la préservation de
l’environnement et au développement des énergies nouvelles.

La Région impulse cette dynamique dans toutes ses interventions
et notamment dans le domaine des déplacements et du transport,
dans la conduite des grands chantiers d’infrastructures publiques
et dans l’implémentation des solutions produisant des énergies
renouvelables. Ce volontarisme est inscrit au niveau local dans le
Schéma Régional Climat Air Énergie (SRCAE) de La Réunion. Ce document
fixe les grandes orientations énergétiques, dont celui de
l’autonomie électrique de l’île en 2030.

Dans le secteur de l’énergie, des dispositifs concrets vont permettre
de réduire les émissions de gaz à effet de serre, de diminuer le volume
d’importation de carburant fossile, d’augmenter le nombre de
logements équipés en chauffe-eau solaire et de donner aux Réunionnais
un meilleur accès aux énergies renouvelables :
- le dispositif chèque photovoltaïque : une aide financière et incitative
destinée aux particuliers et aux agriculteurs, qui en font la
demande, pour l’achat d’une centrale photovoltaïque d’une puissance
pouvant aller de 1 à 9 kWc, avec ou sans système de stockage
d’énergie. Le montant de l’aide dépend de la puissance et du type
de centrale photovoltaïque et s’élève jusqu’à 6000€.
- le dispositif éco solidaire qui permet aux foyers réunionnais les
plus démunis de s’équiper en chauffe-eau solaire et de diminuer
d’au moins 30 % leur facture d’électricité.

LA SOLIDARITÉ EST AU COEUR DES ENGAGEMENTS D’EDF.
Depuis plus de 25 ans, EDF oeuvre aux côtés des pouvoirs publics et des
associations pour mettre en place des actions de solidarité en faveur de s
publics fragilisés et des clients démunis. La lutte contre la précarité énergétique
sur le territoire est une des priorités de el’ntreprise. Elle s’inscrit dans le
cadre de sa mission première, celle du service public de él’lectricité. EDF à la
Réunion intervient à plusieurs niveaux, à travers :
- un accompagnement à l’utilisation et au bénéfice du Chèque Énergie attribué
sous conditions de ressources, le Chèque Énergie donne droit à une
déduction forfaitaire sur la facture d’électricité, dont le montant varie de 48 à
227 € en fonction des ervenus et de la composition du foyer.
- une organisation dédiée à la solidarité afin de répondre au mieux aux situations
spécifiques des clients précaires, EDF propose un accueil et un suivi particuliers.
La Cellule Solidarité mise en place mi-2015 permet d’apporter une
réponse individualisée à chacun de ces cas souvent complexes. Cette équipe
dédiée de conseillers spécialisés s’appuie sur un réseau de partenaires professionnels
de l’action sociale (CCAS, Fondation Abbé Pierre, Secours catholique…)
pour identifier les personnes en situation de précarité énergétique.
- des offres Agir Plus dédiées : EDF propose des offres Agir Plus spécifiques,
à destination des plus modestes, pour leur permettre d’accéder à des équipements
performants et efficaces et ainsi de réaliser des économies sur leur
facture d’électricité
- des actions, en partenariat avec des acteurs du territoire, pour permettre
aux clients précaires de s’équiper en produits éco-efficaces
- une contribution de 200 000€ au Fonds de Solidarité Logement : Le FSL
accorde des aides financières aux personnes qui rencontrent des difficultés
pour assurer leurs dépenses de logement.

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Développement durable
Environnement
Grand public