/ Actualité / Toute l’actualité
Retour
img_9216-.jpg

Lancement de la concertation préalable : Prolongement de l’axe mixte - Boulevard de Cambaie - Saint-Paul

Grand public Aménagement Transport
9 novembre 2020

Un projet porteur de solutions pour les déplacements

Livré en 2003, l’Axe mixte entre aujourd’hui dans une nouvelle phase opérationnelle avec son prolongement entre Cambaie et Savanna.

La Région Réunion maître d’ouvrage du projet est en charge de la conception et de la construction du prolongement de l’Axe mixte qui contribuera à l’amélioration des modes de déplacements des Réunionnais.

La commune de Saint-Paul et le TCO y sont associés pour veiller à la prise en compte des enjeux, besoins et atouts du territoire.

Le projet répondant aux besoins en déplacements du territoire, la Région Réunion souhaite recueillir les contributions des Réunionnais. La concertation préalable qui se déroule du 9 novembre au 18 décembre 2020 est une étape clé dans la vie du projet d’aménagement. Elle vise à présenter le projet et à associer le public à la définition de ses grands principes d’aménagement. Celle-ci se déroulera de manière concomitante à la concertation préalable à dédiée au projet d’Écoquartier Cambaie – Oméga, porté par le TCO.

POURQUOI PROLONGER L’AXE MIXTE ?

Unique voie de liaison entre Cambaie et Savanna, la RN1 supporte aujourd’hui tous les types de déplacements. Ainsi, la portion de route nationale située entre Saint-Paul et La Possession est l’une des plus saturée de l’île accueillant 90 000 véhicules en moyenne par jour.

La congestion que doit supporter la RN1 et les échangeurs la desservant conduit, d’une part à des situations accidentogènes et, d’autre part, nuit à l’attractivité des transports en commun souvent bloqués dans les bouchons.

Par ailleurs, le quartier Jacquot et la zone de loisirs (cinéma de Cambaie, Parc des expositions) connaissent une situation d’enclavement liée à la présence d’un radier submersible et sont difficilement accessibles autant en voiture qu’en transport en commun.

Concertation préalable du public :
Du 9 novembre au 18 décembre 2020
- Voir toutes les informations sur la concertation
DONNEZ VOTRE AVIS !


Le projet de prolongement de l’Axe mixte vise à faciliter les échanges entre Saint-Paul et Le Port et à améliorer la performance, et donc l’attractivité, des transports en commun. L’accessibilité du quartier Jacquot et de la zone de loisirs sera renforcée. L’intermodalité est la clé du projet qui prévoit la cohabitation de tous les modes de déplacement, des bus aux voitures en passant par les vélos et les piétons.



Un projet de mobilité qui s’inscrit dans son environnement

Les déplacements des Réunionnais, un
enjeu régional

La Région Réunion oeuvre pour le
développement des mobilités durables
en promouvant les nouvelles façons
de se déplacer et la combinaison des
différents modes de déplacement
(covoiturage, modes-doux, transports
en commun ...).
Avec 2,5 millions de déplacements
chaque jour, les principales
infrastructures routières de l’île sont
aujourd’hui saturées. Le développement
de l’intermodalité sur l’Axe mixte
permettra de nouvelles alternatives à la
voiture, via l’attractivité des transports
en commun et les mobilité actives.


L’AMÉLIORATION DES DÉPLACEMENTS POUR LES USAGERS

- Le prolongement de l’Axe mixte permettra une connexion directe entre les centres-villes
de Saint-Paul et du Port.

- Un parcours entièrement dédié aux bus entre Le Port et Saint-Paul permettra un gain de temps et de confort aux usagers en transports en commun, lesquels n’auront plus à emprunter la RN1 saturée.

- Une large place sera dédiée aux modes actifs (vélos, piétons, etc.) avec des zones
confortables et sécurisées (Voie Vélo Régionale). Par ailleurs, l’Axe mixte constituera
également un carrefour des mobilités puisqu’il accueillera un pôle d’échanges multimodal
à destination des vélos, bus, voitures, 2 roues et piétons.


DES AMÉNAGEMENTS PENSÉS
DANS LE RESPECT DES MILIEUX HUMAINS ET NATURELS

L’aménagement paysager proposé met en scène les différentes strates végétales de la ville
tropicale favorisant le confort bioclimatique, la régulation des eaux pluviales et le stockage de
l’eau, la biodiversité et un système planté géré dans une démarche écologique.

Des mesures pour protéger des milieux naturels présents sur la zone

Le projet d’Axe mixte s’inscrit dans un environnement dense et d’une richesse remarquable
puisqu’il traverse à la fois une zone urbaine abritant des habitations et des activités de loisirs et
la ravine la Plaine ainsi que son embouchure sur l’Etang de Saint-Paul classé Réserve Naturelle
Nationale et Zone humide d’importance internationale. Les enjeux environnementaux sont
donc à la fois liés au milieu naturel et au milieu humain.

Le recalibrage de la Ravine La Plaine pour réduire le risque d’inondation

Les travaux d’aménagements de l’axe mixte s’accompagneront du recalibrage de la ravine La
Plaine qui est aujourd’hui source d’inondations pour les riverains du quartier lors des épisodes
de fortes précipitations.
L’aménagement de la ravine permettra d’une part de réapproprier un espace végétal au coeur
de la ville et d’autre part de réduire partiellement la vulnérabilité du quartier aux inondations.

Un projet de mobilités futures

Afin de contribuer à l’amélioration du quotidien des Réunionnais, le prolongement de l’Axe
mixte constituera le support de grands projets de mobilité et d’aménagements urbains futurs.
Il permettra la création de nouvelles liaisons avec les mi-pentes : nouveaux ponts à Savanna
et au CHOR, mais également des évolutions des voies de bus vers un système ferré pouvant
accueillir à terme le Run Rail et le Tram’Ouest du TCO.

La complémentarité des enjeux de mobilité et d’aménagement urbain

Le renforcement de l’accessibilité de la Plaine de Cambaie ouvre de nouvelles perspectives de
développement urbain sur cette vaste plaine littorale. Celle-ci devrait notamment accueillir
le projet d’Écoquartier Cambaie-Oméga porté par le TCO dans le cadre de l’Écocité, et dont
l’aménagement de l’Axe mixte constitue un prérequis indispensable. Ce projet d’Écoquartier
fait également l’objet d’une concertation préalable organisée par le TCO selon les mêmes
dates, du 9 novembre au 18 décembre, afin de donner aux habitants une vue d’ensemble et
cohérente des projets d’aménagement et de mobilité du territoire.

Concertation préalable du public :
Du 9 novembre au 18 décembre 2020
- Voir toutes les informations sur la concertation
DONNEZ VOTRE AVIS !