/ Actualité / Toute l’actualité
Retour

Didier ROBERT s’entretient avec les ministres Jean-Yves LE DRIAN, Jean-Baptiste LE MOYNE et Agnès PANNIER-RUNACHER

COVID-19 Économie Export
17 avril 2020

Didier ROBERT défend le plan de relance pour les entreprises réunionnaises à l’export.

Le Président de la Région a participé ce jour en conférence téléphonique, à une importante réunion de travail à l’initiative des ministres Jean Yves LE DRIAN, Jean Baptiste LE MOYNE et Agnès PANNIER-RUNACHER, sur les conséquences de l’épidémie de COVID19 sur le commerce extérieur et les exportations françaises.

Se sont également exprimés le Président de la CCI France, le Directeur général de Business France ainsi que le Directeur général de BPI France.
Jean Yves LE DRIAN a insisté sur la nécessité de mener un combat collectif sur ce sujet en particulier, entre l’État et les Régions.
Le Président Didier ROBERT a rappelé pour sa part les résultats encourageants ces dernières années des entreprises Réunionnaises qui avaient fait le choix de consacrer une part de leur activité à l’export, pour un chiffre d’affaires global en 2019 de près de 500 millions d’euros.
L’idée d’un « plan Marshall de l’export » a été évoqué. La BPI a confirmé pour sa part, la mise en place d’un plan de relance « export » en direction notamment des petites entreprises exportatrices.

Le Président ROBERT a souligné la nécessité de bien prendre en compte la question fondamentale du transport.
A ce jour, les baisses d’activité sont évidentes tant au niveau maritime ( -23% ) que du trafic aérien ( -48 % sur les dernières semaines).
Il y a sur ce sujet à la fois une réponse urgente et de long terme à apporter.

Dans l’urgence, il y a également la nécessité d’accompagner les compagnies aériennes qui participent à assurer les importations et les exportations pour notre île. Cela vaut en particulier à ce stade pour Air France et Air Austral.
Les deux compagnies poursuivent une part d’activité mais avec une dégradation très forte de leur chiffre d’affaires et un risque de fragilisation évident. Par ailleurs, il faudra prévoir et poursuivre la modernisation de Port Réunion et des aéroports.

Enfin, Didier ROBERT a évoqué la nécessité de réfléchir et d’anticiper sur ce que sera le commerce mondial au sortir de la crise sanitaire en plaidant pour une meilleure reconnaissance de La Réunion et des outre-mer en général, comme véritables plateformes de rebond pour les entreprises métropolitaines et ultramarines.








Les aides et services associés au thème de l’article :
COVID-19
Économie
Export