/ Actualité / Toute l’actualité
Retour
conference-climat-biodiversite-region-reunion-01.jpg

3ème Conférence Internationale sur le Climat & la Biodiversité

Grand public Environnement
8 décembre 2020

La Région Réunion organise la 3ème conférence internationale sur le climat et la biodiversité portant sur la création d’une Agence Régionale de Biodiversité - ARB - ouverte sur le grand océan Indien.

Hotspot mondial de la biodiversité, La Réunion est un territoire qui possède des
écosystèmes primaires uniques, impliquant une responsabilité à l’échelle mondiale, au regard de leur vulnérabilité face aux crises environnementales.

Stopper l’érosion de la biodiversité qui s’accélère constitue donc un enjeu majeur indispensable à la résilience des territoires insulaires, au regard des effets conjugués de la globalisation des échanges socio-économiques et du changement climatique.

Cette conférence internationale est une étape importante pour la mise en place de l’agence sur le climat et la biodiversité à l’échelle du grand océan Indien.
Objectif : renforcer le partage de connaissances et d’expertises, en positionnant les territoires régionaux comme des sentinelles du changement climatique, pour une meilleure harmonisation des actions au-delà des frontières.


VISIOCONFÉRENCE
DU MARDI 8 DÉCEMBRE 2020
revoir la conférence

3ème Conférence Internationale sur le Climat & la Biodiversité
le 8 déc. 2020 à partir de 13h30 (durée de la vidéo : 4h50)

+ voir le détail de la programmation de la conférence

www.green-revolution.re


MOT DU PRÉSIDENT

La Région organise, à l’occasion de la Journée Mondiale du Climat, la 3ème Conférence Internationale sur le Climat et la Biodiversité de La Réunion.

Dans un contexte de crise sanitaire, économique et sociale mondiale qui confronte chaque territoire à ses propres vulnérabilités, il est plus que jamais nécessaire d’avancer collectivement sur le terrain de la préservation de la biodiversité et des écosystèmes. Préserver, tant face aux effets des échanges économiques globalisés, que face à ceux du changement climatique, dont les îles sont les premières sentinelles à l’échelle du Monde.

La création d’une Agence Régionale de la Biodiversité de La Réunion, « Île solaire » et hotspot mondial de la biodiversité, et celle d’une Agence Biodiversité et Climat de l’océan Indien, en partenariat avec les îles du bassin océan Indien, seront au coeur de cette conférence.

Mieux connaître la biodiversité de nos territoires, établir des diagnostics plus sûrs et plus précis des besoins, partager les expériences, renforcer durablement l’action publique pour restaurer, préserver et valoriser les milieux et les espèces naturelles, tels sont les objectifs communs des responsables internationaux qui prendront part à l’événement.

L’engagement des acteurs publics pour la Nature et l’environnement constitue un élément décisif pour l’avenir. Mais il ne peut aller sans la mobilisation des citoyens.

La préservation de la biodiversité constitue un défi que nous relèverons collectivement.

DIDIER ROBERT
Président de la Région Réunion
Vice-Président de Regions4 pour la zone Asie-Pacifique


CONTEXTE

Au cours des dernières décennies, le changement climatique est devenu une menace importante dans de nombreuses régions du Monde. Températures plus élevées, fréquence et intensité croissantes des phénomènes météorologiques extrêmes et élévation du niveau de la mer ont de graves conséquences pour la santé humaine, les écosystèmes, la biodiversité, les ressources en eau, la sécurité alimentaire, la sécurité énergétique et la migration.

Les efforts d’atténuation sont essentiels pour limiter les phénomènes météorologiques extrêmes et autres impacts du réchauffement climatique. Cependant, les efforts considérables entrepris pour réduire davantage les émissions de gaz à effet de serre peuvent minimiser les changements climatiques futurs mais pas les stopper. Les régions ont donc un rôle primordial à jouer, montrer qu’il est possible de se fixer des objectifs ambitieux.

L’insularité de La Réunion offre au territoire un caractère exceptionnel en matière de biodiversité : forêt primaire, espèces de plantes multiples (oiseaux, poissons, coraux, mammifères, tortues) avec un taux d’espèces endémiques comparable à celui de territoires plus connus tels qu’Hawaï ou les Galápagos. La Réunion fait partie des 34 « points chauds » de la biodiversité dans le Monde par l’Union mondiale pour la conservation de la nature (IUCN) en raison de nombreuses espèces ani-males et végétales menacées d’extinction à cause du changement climatique notamment.

Face aux nombreux constats alarmants issus notamment d’études scientifiques, La Réunion se doit d’agir au plus vite au niveau de la conservation des espèces et des habitats terrestres car elle possède encore un fort taux d’endémisme. Il s’agit aussi de préserver sa faune marine exceptionnelle.

La Région Réunion a donc décidé d’agir afin d’enrayer ce déclin tout en travaillant pour un aménagement équilibré et durable du territoire réunionnais, à travers de nombreuses actions ou encore des partenariats qui s’étendent au-delà du bassin océan Indien.

La Conférence internationale sur l’adaptation au changement climatique « Les îles, terre de solutions innovantes pour tous les territoires » a réuni à La Réunion en 2017, des représentants des gouvernements, des autorités régionales, des organisations régionales et internationales. Une « Position Paper : les îles et les régions, les clés du succès pour le climat » a été signée par différents réseaux : nrg4SD, R20, l’IUCN, ORU Fogar, The Climate Group, et approuvée par les participants de la Conférence. Ce message commun des gouvernements régionaux fondé sur une vision partagée du changement climatique dans les territoires, a été présenté à Bonn en novembre 2017, lors de la 23ème Conférence des Parties (COP23), partageant avec la communauté mondiale leurs actions d’adaptation et leurs solutions innovantes, les défis de la sécurisation du financement du climat et du renforcement de la résilience, ainsi que la nécessité de travailler en partenariat à tous les niveaux.

La troisième Conférence sur le climat & la biodiversité poursuit cette démarche et permettra de :

➜ définir les actions à mettre en œuvre par les territoires insulaires pour réduire les impacts du changement climatique et augmenter leur résilience,
➜ définir le rôle de chaque partenaire et sa contribution dans la mise en place de l’agence régionale pour la biodiversité, ouverte sur le grand océan Indien.



RETOUR SUR LES PREMIÈRES CONFÉRENCES CLIMAT DE LA RÉUNION

➜ Lors de la 21ème conférence des Parties (COP21) de
2015 à Paris, la Région Réunion a porté la déclaration
des îles de l’Océan Indien
sur le changement climatique.
Celle- ci initiée à La Réunion lors de la 1ère édition de
la conférence Climat- Énergie qui a lieu en juin 2014, avait
pour objectif de positionner les territoires insulaires comme
« sentinelles du changement climatique ». Objectifs : contribuer
au développement d’outils pour notamment mesurer les
vulnérabilités, et prioriser les actions à mener par la communauté
internationale en matière de lutte contre le changement
climatique.

➜ En octobre 2017, la Région Réunion a organisé la 2ème
Conférence internationale sur l’adaptation au changement
climatique intitulée « les îles, terres de solutions innovantes
pour tous les territoires » en partenariat avec le Réseau du
Gouvernement Régionaux pour le Développement Durable
(nrg4SD). Cette seconde édition a permis de faire rayonner
le savoir-faire de La Réunion et des îles de la zone, de sensibiliser
les populations à la question du changement climatique
et de faciliter les rencontres entre décideurs et experts. Elle a
mobilisé plus de 700 invités provenant de 20 nationalités, les
personnalités et représentants de pays, notamment de la Zone
Océan Indien, les différents partenaires internationaux (ORU
Fogar, UICN, R20, The Climate Group, etc) et locaux. Une
déclaration « Position Paper, les îles clés du succès
pour le climat
 », a été élaborée et signée par nrg4SD,
The Climate Group, ORU Fogar, R20. Ce document stratégique
pour les îles les engage autour d’actions concrètes visant
à réduire l’impact du changement climatique : transports,
développement des énergies renouvelables, protection de la
biodiversité ...

En 2017, la Région Réunion s’est engagée à travers la
convention Under2 portée par The Climate Group qui
vise à créer une force public-privée pour réduire les émissions
de gaz à effet de serre, partager les solutions et les actions
positives, lutter contre la pauvreté, créer, développer des opportunités
d’emplois.

➜ Lors du 25ème sommet des leaders de l’ONU sur le climat
organisé à Madrid en 2019, en tant que vice-président
de la zone Afrique et Océan Indien pour Regions4, la Région
Réunion été invitée à partager l’expérience de La Réunion en
matière de développement durable et à la protection de la
biodiversité.


UNE AGENCE RÉGIONALE DE LA BIODIVERSITÉ OUVERTE SUR LE GRAND OCÉAN INDIEN

La loi du 8 août 2016 ouvre aux Régions la possibilité de mettre
en place, conjointement avec l’OFB (Office Français de la Biodiversité),
des Agences régionales de la biodiversité (ARB).

Dans le cadre d’une ARB, la Région est chargée d’organiser
les modalités de l’action commune des collectivités territoriales
et de leurs établissements publics en mutualisant les compétences
partagées localement sur la biodiversité, entre la Région,
le Département et les communes / intercommunalités.

Une ARB est une organisation à bâtir « sur mesure » pour
chaque région, en fonction du contexte (diversité des acteurs,
enjeux de biodiversité, outils de planification existants…) et
des ambitions partagées (projet de territoire). Cette organisation
varie d’une région à l’autre, tant au niveau des instances
choisies (structure juridique ou dispositif de gouvernance)
que des missions partagées qui y sont exercées. Sa mise en
oeuvre peut aussi être progressive.
La Région Réunion s’est engagée dans la démarche
de création d’une ARB dès 2017.

La collectivité et l’OFB ont signé une déclaration d’intention
le 14 juin 2018 puis une convention de partenariat associant
la Région, l’AFB et l’État du 14 mars 2019 a permis de lancer
une mission de préfiguration de l’ARB à La Réunion. Afin de
mettre en oeuvre cette mission de préfiguration, la collectivité
régionale a pris l’attache d’une assistance à maîtrise d’ouvrage
qui a été choisie en juin 2020 pour une durée de 18
mois.
La mission de préfiguration se déroulera selon
les phases suivantes :
➜ élaboration de la feuille de route intégrant
une dimension régionale,
➜ état des lieux des outils de conservation et de
gestion du patrimoine naturel régional existant
(cartographie)
➜ concertation territoriale du projet d’ARB
➜ installation de l’ARB en 2021.

Deux conventions financières ont été établies pour ce projet :
avec l’AFD, à hauteur de 20 000 euros, et avec l’Office Français
pour la Biodiversité pour un montant de 219 900 euros.

La phase 1 s’est déroulée durant le mois de septembre 2020,
et un rendu de la phase 2, « état des lieux » a donc lieu lors
de cette conférence. À cette occasion, il est prévu le lancement
de la phase 3 de concertation.

À SAVOIR

SUR LE PLAN NATIONAL,
TROIS ARB ONT ÉTÉ
CRÉÉES : EN ÎLE-DE-FRANCE (AVRIL 2018),
EN OCCITANIE (NOVEMBRE 2018) ET DANS LE
CENTRE VAL DE LOIRE (JANVIER 2019).

À L’ÉCHELLE DE L’OUTRE-MER,
TROIS COLLECTIVITÉS ULTRAMARINES SE SONT
ENGAGÉES DANS LA CRÉATION D’UNE ARB :
MAYOTTE (2017), LA GUADELOUPE ET LA GUYANE
(2018).

ZOOM SUR

L’OFB

L’OFFICE FRANÇAIS DE LA BIODIVERSITÉ EST LE NOUVEL
ÉTABLISSEMENT DONT LA MISSION EST DE RENFORCER
LA POLITIQUE DE LA FRANCE EN MATIÈRE
D’EAU ET DE NATURE FACE AUX URGENCES RENCONTRÉES.
IL EST, AVEC L’ONF, UN DES HÉRITIERS DE
NOTRE ADMINISTRATION DES EAUX ET FORÊTS. SES
MISSIONS VONT DE LA POLICE DE L’ENVIRONNEMENT
(SERVICES DÉPARTEMENTAUX À LA RÉUNION
COMME À MAYOTTE), AU FINANCEMENT DES PROJETS
(SOLIDARITÉ INTERBASSINS), EN PASSANT PAR
LA GESTION D’AIRES PROTÉGÉES (PARC MARIN DE
MAYOTTE), LA CONNAISSANCE (SYSTÈMES D’INFORMATION
EAU, NATURE, MILIEU MARIN), L’APPUI TECHNIQUE,
STRATÉGIQUE AUX POLITIQUES PUBLIQUES
(SDAGE, SRB, DSBM) ET, DÉSORMAIS, LA MOBILISATION
CITOYENNE. LA PRÉFIGURATION DE L’AGENCE
RÉUNIONNAISE DE LA BIODIVERSITÉ PILOTÉE AVEC LA
RÉGION RÉUNION EST L’OCCASION DE LANCER UN
COLLECTIF RÉUNIONNAIS DES ACTEURS DE L’EAU ET
DE LA NATURE, STRATÉGIQUE, COORDONNÉ ET PROGRAMMATEUR,
DE FAÇON À DÉMULTIPLIER LES ACTIONS
SUR LE TERRAIN, ET LES NOUVEAUX EMPLOIS.



LA PROGRAMMATION

13h30 : Ouverture de la conférence


- Didier ROBERT, Président du Conseil Régional de La Réunion
- Pauline HOARAU, égérie engagée et marraine de la conférence
- Flavien Philomel JOUBERT, Ministre de l’Agriculture, du Changement climatique et de l’Environnement, République des Seychelles
- Kavydass RAMANO, Ministre de l’Environnement, de la gestion des déchets et du changement climatique, République de Maurice
- Vahinala Raharinirina BAOMIAVOTSE, Ministre de l’Environnement et du Développement Durable, République de Madagascar
- Bianrifi THARMIDHI, Ministre de l’Agriculture, de la Pêche et de l’Environnement, République de l’Union des Comores

14h15 : Séquence internationale : changement climatique et vulnérabilité des territoires
Intervention des ONG internationales Oru Fogar, Regions4, R20 et The Climate Group.


- Abdessamad SEKKAL, Président, ORU Fogar
- Arantxa TAPIA, Présidente, REGIONS4
- Magnus BERNTSSON, Président, R20
- Helen CLARKSON, CEO, The Climate Group

14h45 : Table ronde 1 : création d’une Agence Régionale de la Biodiversité à La Réunion
En partenariat avec l’Office Français de la Biodiversité (OFB) et l’État, présentation des étapes de la mission de préfiguration de l’Agence Régionale de la Biodiversité de La Réunion, organisation et rôle des parties prenantes (communauté scientifique, éducative, associations, société civile…)


- Jean-Michel ZAMMITE, Directeur des Outre-mer, Office Français de la Biodiversité
- Soudjata RADJASSEGARANE, Directrice, Direction de l’Énergie, de l’Économie Circulaire et de la Biodiversité, Conseil Régional de La Réunion
- Nicolas ROUYER, Délégué territorial Océan indien, Direction Outre-Mer, Office Français de la Biodiversité
- Mathieu SOUQUET, Directeur Outre Mer Biotope
- Jean-Yves PESEUX, Adjoint au chef de Service Eau et Biodiversité, Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de La Réunion
- Guillaume CHARLAT, Directeur, Direction de l’Agriculture, de l’Eau et de l’Environnement, Conseil Départemental de La Réunion
- Jean-Philippe DELORME, Directeur du Parc national de La Réunion
- Karine POTHIN, Directrice du Groupement Intérêt Public Réserve Naturelle Marine de La Réunion

16h00 : Table ronde 2 : rayonnement d’une agence de la biodiversité et du climat dans le grand océan Indien
Les enjeux à relever dans l’océan Indien en matière de préservation de la biodiversité et de changement climatique. Partager des connaissances et expertises entre les territoires, premières sentinelles du changement climatique. Enjeux au cœur du grand océan Indien.


- Travis E.J.PAYET, 3ème Secrétaire, Département des Affaires Etrangères, Ministère des Affaires Etrangères, République des Seychelles
- Daniel ALI BANDAR, Secrétaire Général, Ministère de l’Environnement, République de l’Union des Comores
- Hery RAKOTOARIVONY, Conseiller technique, Coordinateur de la diplomatie verte et des organismes, République de Madagascar
- Shiv SEEWOOBADUTH, Directeur de l’Environnement, Ministère de l’Environnement, de la gestion des déchets et du changement climatique, République de Maurice
- Nilwala NAYANANANDA, Point Focal REGIONS4, Western Province, Sri-Lanka

16h35 : Table ronde 3 : les Agences Régionales de la Biodiversité- retours d’expérience
La loi biodiversité de 2016 a permis d’innover dans la mise en œuvre des politiques publiques en faveur de la biodiversité avec le déploiement d’agences régionales de la biodiversité. Ces agences visent à renforcer durablement l’action publique et privée en faveur de la connaissance, la préservation et la restauration de la biodiversité. Partager l’expérience des autres ARB pour définir les caractéristiques de l’ARB à La Réunion (étapes de préfiguration, statuts, gouvernance, missions, fonctionnement, budget…)


- Julie COLLOMBAT DUBOIS, Directrice ARB IDF
- Simon WOODSWORTH, Directeur ARB Occitanie
- Jean-Sébastien NICOLAS, Chargé de mission, Région Guadeloupe
- Mohammed ISSOUF, Chargé de mission, Conseil Départemental de Mayotte
- Mathieu SOUQUET, Directeur Outre Mer Biotope

17h45 : Clôture de la conférence

PHOTOS
conference-climat-biodiversite-region-reunion-01.jpg dsc00943.jpg dsc00671.jpg dsc00755.jpg dsc00783-2.jpg dsc00809.jpg dsc00890.jpg dsc00896.jpg dsc00917.jpg dsc00955.jpg dsc00985.jpg dsc01054.jpg dsc01074.jpg dsc01110.jpg dsc01113.jpg dsc01137.jpg dsc01147.jpg dsc01160.jpg



Les aides et services associés au thème de l’article :
Environnement
Grand public