/ Actualité / Journal

Mieux consommer, mieux préserver

Grand public Développement durable Économie
27 novembre 2017

La collectivité maintient sa politique volontariste en matière de préservation de l’environnement et des ressources notamment à travers la réduction des déchets d’une part, et leur valorisation d’autre part.
Des déchets qui deviennent des ressources valorisées par d’autres filières et limitent les impacts sur l’environnement, tel est le fondement de l’économie circulaire. Ce nouveau modèle Bio-Économique est impulsé par la Région Réunion dans tous ces champs de compétences.

L’économie circulaire repose sur le lien social, le rapprochement des acteurs et
les échanges d’informations, de savoirs et d’expériences. Ce modèle économique apporte quatre bénéfices « gagnantgagnant » aussi bien pour les entreprises que pour les collectivités : des emplois & de l’attractivité, du pouvoir d’achat & la réduction de coûts, l’équilibre du territoire & la maîtrise des risques, l’innovation & le développement.

La loi NOTRe du 7 août 2015, renforce les compétences des conseils régionaux en matière de planification, de prévention et de gestion des déchets en leur confiant la réalisation d’un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD). Ce plan inclut également un plan régional d’action
en faveur de l’économie circulaire.

La Région Réunion s’engage à soutenir toutes les dimensions de l’économie circulaire. Cette démarche repose sur deux axes
majeurs : le traitement, le recyclage et la réutilisation des produits et des déchets, et le soutien au vaste champ de l’économie de
la sobriété.

L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE SE TRADUIT À TRAVERS :

- l’éco-conception des produits et des services ;
- la valorisation des déchets : l’utilisation des déchets à des fins utiles en substitution à d’autres substances, matières ou produits ;
- le réemploi et la réutilisation des objets abandonnés ;
- l’économie de fonctionnalité, soit mettre en avant l’usage d’un produit ou du service associé ;
- l’économie du partage ;
- l’écologie industrielle : faire en sorte que les entreprises ré-utilisent leurs résidus de production (vapeurs, eau, déchets...) entre elles ou avec les collectivités.

" La problématique des déchets est une problématique culturelle. Nous devons penser autrement notre société réunionnaise.
Mettre en route cette économie circulaire, c’est réduire nos déchets, et ainsi préserver notre île. L’économie circulaire est un élément essentiel. Il s’agira de réduire à la source. C’est penser une économie soucieuse de la préservation de notre environnement. "
 

Nathalie Noël,
Conseillère Régionale, Déléguée à l’économie circulaire et déchets



L’EXPÉDITION DÉFI PLASTIK

L’augmentation de la consommation des plastiques s’est accompagnée
d’une pollution environnementale importante et croissante depuis les années 1950. Acheminés principalement par les cours d’eau, les déchets plastiques finissent par arriver dans les océans. La pollution des écosystèmes par les plastiques est une problématique d’une grande complexité et les scientifiques ne sont pas encore capables d’évaluer pleinement ses conséquences sur l’équilibre des écosystèmes et sur la santé des consommateurs.
L’association Terra Océana vise à sensibiliser les jeunes générations,
le grand public, les entreprises et les leaders d’opinion de La Réunion
et de la zone océan Indien, à l’extrême urgence de protéger la nature et la biodiversité.
Elle porte le projet « Défi plastik » depuis sa création en 2015. Il
consiste à réaliser des expéditions à la voile dans le but de connaître
la concentration de plastiques et leur localisation dans l’océan Indien.
Des échantillons seront prélevés sous la surface de l’eau grâce
à un let spécialement conçu pour ce type de mission. Stockés à bord
du bateau, ils seront analysés au laboratoire au retour de l’expédition.
Le bateau enverra sa position en temps réel sur le site de l’expédition.
Grâce à une connexion satellite de dernière génération,
une séquence vidéo, des photos et un journal de bord seront envoyés
quotidiennement depuis le bateau et mis en ligne sur www.
defiplastik.com.
La troisième expédition sera une première mondiale. Elle partirait fin 2017 pour un parcours de 6 200 km. Le projet a bénéficié de l’aide de la collectivité régionale à hauteur de 50 000 €.




 
 
 

LES INITIATIVES LOCALES EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

 
 

1- 3I, INSTITUT DE L’INSERTION PAR L’INNOVATION
L’association oriente ses ateliers vers la création d’une filière locale de
valorisation par la fabrication de meubles et le réapprentissage de travail
du fer blanc technique d’antan.

2- ÉCOMANIFESTATION
L’association intervient dans le domaine de la gestion, du tri, de la rééducation des déchets et de l’assainissement écologique.

3- PALETTES DE MARGUERITE
Les Palettes de Marguerite ont pour objectif l’insertion et la réinsertion
socioprofessionnelle des personnes en difficulté par la formation à la
conception et à la réalisation d’objets mobiliers à base de matériaux de
récupération.

4- TITANG RECUP (TTR)
TTR assure la collecte, le tri, le réemploi, l’export et la transformation les
TLC (Textiles, Linge de maison et Chaussures) usagés.

5- PAMPLEMOUSSE LIGHT
Il s’agit d’un bureau d’ingénierie spécialisé en éclairage et dans l’écoconception
lumière.

6- RÉSEAU HYGIÈNE OCÉAN INDIEN
Réseau Hygiène OI propose une gamme de produits d’éco-responsables
dans le nettoyage.

7- ASSOCIATION EKOPRATIK : REPARALI KFE
L’écologie au quotidien sans contraintes, tel est l’objectif de l’association
à travers la réparation.

8- START UP DU SMARTGRIDS-REUNIWATT
Reuniwatt propose des solutions innovantes pour atteindre une forte
pénétration du photovoltaïque sur les réseaux électriques et réduire la
consommation d’énergie à fort effet de serre.

9- AQUATIRIS
Aquatiris réalise l’assainissement écologique des eaux usées à travers la
phytoépuration.

10- EMMAÜS RÉUNION
Emmaüs lutte contre toutes les formes d’exclusion par l’accueil et la
mise en activité de personne en grande difficulté, la mise en oeuvre de
projets solidaires et d’entraides sociales, une activité basée sur la collecte
d’objets divers pour la valorisation par le réemploi.

11- RECYCLERIE RECUP’R
La Recyclerie Récup’R permet de créer de l’emploi à partir des déchets,
d’augmenter le pouvoir d’achat des ménages, de réduire la quantité de
déchets produits en prolongeant leur durée de vie.

12- ASSOCIATION ADRIE RESSOURCERIE LELA
L’association collecte les objets considérés comme des déchets, les trie,
les répare et les customise pour leur donner une nouvelle vie.

13- TERRA HABILIS OCEAN INDIEN
THOI est une ONG réunionnaise qui mène plusieurs projets visant en
priorité le développement de l’agriculture vivrière familiale pour lutter
contre la faim et le réchauffement climatique.

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Développement durable
Économie
Grand public