De la démocratie en France, vite !

19 février 2018

Il est parmi les élu(e)s de la République un certain nombre qui instillent de manière préméditée le doute un peu partout dans les médias et les réseaux sociaux et qui sapent régulièrement la confiance des Réunionnais. D’abord dans les projets et programmes qui avaient pourtant été validés et finalement, dans la parole publique. L’opposition régionale et certaines communes spécialisées dans les accusations et les recours judiciaires en tous genres ne respectent pas le vote exprimé par les Réunionnais. C’est là un déni de démocratie inexcusable qui perdure.

C’était en 2015. Depuis, la Nouvelle Route du Littoral est passée du stade de projet à celui de chantier si essentiel pour la sécurité de tous. Qui oserait affirmer le contraire surtout en période cyclonique. Force est de constater que le sujet "NRL" échappe désormais aux premiers concernés, à savoir les usagers de la route actuelle du littoral. La NRL est devenu LE sujet à polémiques, souvent diffamatoire et donc juridictionnel. Certain(e)s experts en gesticulation politicienne usent de tous les moyens, souvent avec une mauvaise foi terrible, pour ralentir voire faire annuler le chantier de la NRL au prétexte que ce n’est pas un projet d’intérêt général qui intéresse tous les Réunionnais, qu’est-ce donc ? Beaucoup de recours judiciaires, administratifs et politiques ont été organisés pour casser le chantier de la NRL, rendre impossible son approvisionnement que du coup, le budget initial estimé à 1,66 milliard d’euros va très certainement être dépassé avec les risques prévisibles de retard de livraison du chantier. La Région Réunion compte bien leur envoyer la facture de surcoût du chantier à tous ces gesticulateurs et empêcheurs de tourner en rond qui s’amusent à abuser de notre système judiciaire et démocratique. Il auront à s’en expliquer devant les Réunionnais ! Prenons date, car nous serons là ! Mais en attendant, qui peut penser que ce genre de personnes a vraiment le souci de l’intérêt général ? Il n’ont aucune autre vision que celle qui vise leurs propres intérêts personnels ? Qu’ils soient clairs avec leurs actes et leurs déclarations ! L’opposition régionale and Co ne respectent pas les projets pour lesquels les Réunionnais ont majoritairement voté.

En 2018, l’heure est venue pour nous d’appeler la population réunionnaise à s’unir autour des principes et des valeurs qui fondent notre République, un vivre-ensemble utile et salutaire, n’en déplaisent à ses fossoyeurs, ces ennemis de la démocratie. Nous appelons chaque Réunionnaise, chaque Réunionnais, à défendre ce en quoi il croit profondément, toutes nos libertés les plus élémentaires. Parce que la démocratie ne doit jamais être un paillasson sur lequel on essuie ses pieds, mais un drapeau hissé haut et fort, une bannière qui a fière allure sous laquelle chacun peut se reconnaître et se retrouver. Il en va de la stabilité de nos territoires, de l’unité et de la cohésion de notre pays.

La montée des fausses nouvelles est devenue plus qu’une mode, un moyen éhonté qui s’amuse des faiblesses de notre démocratie pour nous inonder de bobards inventés ou arrangés pour l’occasion, juste pour salir ou compromettre la réputation et l’intégrité d’un responsable politique, d’un chef d’entreprise, d’un journaliste, d’un citoyen. Si l’on y prend pas garde, la parole publique, l’action politique n’aura plus aucune valeur ni aucune noblesse d’âme. Non. Tout ne peut pas être dit n’importe comment. Un code de l’éthique en politique et une déontologie sans faille des journalistes participeront, c’est sûr, à la sauvegarde de notre démocratie, au ré-enchantement de notre République. Faisons corps ! Soyons exemplaires !
Ensemble.

Le groupe majoritaire RÉUNIONNOUS