Confiance, Action et Responsabilité : des valeurs essentielles

24 septembre 2018

Chantier de la Nouvelle Route du Littoral, Projet de transport par câble à Saint-Denis, Projet de la Nouvelle Entrée Ouest (NEO) de Saint-Denis, Projet de Tramway Run Rail, construction du nouveau pont de la Rivière des Galets, contournante de Saint-Joseph, aménagement de la RN2 à Saint-Benoît, etc., tous ces projets et chantiers régionaux structurants sont financés par la Région Réunion et ses partenaires, parce qu’ils répondent à des besoins importants sinon urgents de la population réunionnaise et des entreprises réunionnaises qui veulent pouvoir s’épanouir et se développer en toute liberté. La Réunion atteindra prochainement un million d’habitants et l’on doit s’attendre à une forte urbanisation dans les années à venir. Nous avons délibérément choisi le camp de l’action et de la modernité.

Les enjeux de toutes les mobilités pour le territoire sont donc réels et ils se décident maintenant. La mairie du Tampon a oeuvré pour politiser à outrance le débat public sur l’initiative de la Route des Géraniums et à délibérément choisi de rester en marge d’un tel grand projet régional, prenant le risque d’aggraver la problématique d’un véritable coma circulatoire non seulement au Tampon mais dans les communes voisines.

Les élus de la majorité régionale dénoncent la politisation et la promotion de la peur et du mensonge qui vont à l’encontre du débat démocratique. Si une partie des citoyens se détourne aujourd’hui de l’action politique, c’est malheureusement lié à ses méthodes d’une autre époque. Notre conception de la politique est tout autre. La collectivité a décidé de proposer un point d’arrêt à ce projet et en a informé les maires concernés. Néanmoins, cette partie de l’île ne sera pas tenue à l’écart des projets d’investissements de la collectivité. Que cela soit dans le domaine des transports et déplacements, du Plan de Relance, du développement économique… À ce titre, des crédits importants sont déployés pour la RN5, route de Cilaos, la RN2 à Saint-Joseph ou encore pour le développement de l’aéroport de Pierrefonds, de projets utiles qui sont partagés par l’ensemble des acteurs.

Le sens de l’action publique doit aujourd’hui se concentrer sur le financement et un accompagnement efficace de tous les acteurs concernés, jusqu’à la réalisation complète des projets d’un territoire validés par la majorité de ses électeurs. Sans quoi, la politique perdrait toute son utilité et toute sa légitimité. Voilà les limites d’une politisation excessive. Les Réunionnais aspirent à ce que l’on respecte enfin leurs choix.

La Réunion est à un tournant important de son histoire et s’engage dans ses transitions économique, écologique, énergétique et aussi politique et institutionnelle. Notre énergie doit être mise au service de l’intérêt général en raison de la confiance méritée des citoyens qui nous ont élus. Notre énergie doit se concentrer sur l’efficacité de notre action publique dans le respect des engagements, et pour le respect des Réunionnais.