Continuité territoriale ou mobilité ?

24 septembre 2018

En 2010, la dotation de la Région pour la continuité territoriale était de 8 millions d’euros, à parité avec l’Etat.
En 2018, cette dotation est de 50 millions d’euros !
Cette augmentation budgétaire est le résultat d’un choix politique de la Région suite au désengagement de l’Etat. La Région a-t-elle les moyens de poursuivre sur une telle trajectoire ? Or, la Région a signé un « contrat de confiance » avec l’Etat qui limite l’augmentation annuelle des dépenses de fonctionnement à 1,2%.
Pour pouvoir continuer à financer un tel niveau la continuité territoriale, la Région devra faire des choix budgétaires. Cela ne devra pas se faire au détriment d’autres secteurs, notamment celui de la mobilité des jeunes.
La Région porte à bout de bras la continuité territoriale, comme il le fait pour la Corse.
Et à la Région de mettre le paquet pour la mobilité des jeunes, au titre de la formation qui est de sa compétence.
La question mérité d’être posée.