Le sud constructif

23 avril 2018

Le vent des réformes soufle sur la France. Les remises en cause de droits acquis pour rendre notre pays plus compétitif sont nécessaires mais difficiles.
Alors que le Sud de La Réunion souffre de grands retards, aujourd’hui, le service de chirurgie infantile du CHU est menacé. Il couvre un bassin de 350 000 habitants dont 100 000 enfants. Ce projet de suppression de lits est inacceptable !
Le Sud de l’île connaît une poussée démographique. La croissance économique ne peut être la religion du monde et ne saurait justfier une prise en charge inéquitable de nos enfants...
Il en est de même sur la réforme de la justice. Saint-Pierre doit garder son tribunal dans un souci de proximité. La dématérialisation à outrance conduit à déshumaniser la justice au détriment des plus démunis.
Les réformes ne peuvent conduire à tout transférer dans le Nord pour des raisons : Géographiques, avec des villes dans les Hauts, souvent isolées...
Et de communications terrestres fortement perturbées en période cyclonique. L’évolution et le changement ne peuvent s’imposer sans prendre en compte nos spécificités et notre droit à la différenciation.

Nous, élus du Sud, poursuivons cette ambition pour un développement équilibré de La Réunion.