L’émancipation, vers un nouveau modèle de développement

25 juin 2018

Avec un taux de chômage insupportable de plus de 23 % à la Réunion, qui touche 43 % des jeunes, notre île a besoin d’un plan de développement qui tienne compte de nos besoins réels.

Faire face à nos enjeux de développement, nécessite un dépassement des clivages dans l’intérêt de notre île.

L’alinéa 5 de l’article 73 de la Constitution restreint la prise en compte de nos spécificités et prive la Réunion de la faculté de s’émanciper dans les domaines de la loi ou règlement pour tenir compte de notre éloignement, de notre géographie et de notre environnement régional, proche de l’Afrique et de l’Asie.

Rester profondément européen et français ne nous exonère pas, en matière de développement économique et social, de faire du sur-mesure et de ne plus avoir des dispositifs uniformes applicables de la même façon dans tout l’outre-mer.

Un pacte de responsabilité vers d’avantage d’émancipation doit s’appliquer à chaque département d’outre-mer grâce à une différenciation devenue incontournable. Les Assises de l’outre-mer nous ouvre cette voie, saisissons cette chance !