La Région a-t-elle encore la capacité financière de remplir ses missions ?

18 mars 2019

Le mea culpa du président de région devant les gilets jaunes sur sa responsabilité dans la
mauvaise posture de l’économie locale, devait conduire à rectifier la politique régionale
menée ces dernières années et de prendre des mesures concrètes pour améliorer le pouvoir
d’achat et l’emploi. Il n’en est rien.
En 2018, Didier Robert a endetté la région a plus de 1,2 milliards €. Le budget régional
subit de plein fouet l’explosion des dépenses de la NRL qui représentent la majeure partie
des dépenses d’investissement de la collectivité.
Les perspectives du budget 2019 n’annoncent rien de bon. Beaucoup de secteurs vont
pâtir du manque flagrant d’investissement comme la formation professionnelle, les
conditions d’étude des lycéens, le développement de notre économie, les investissements
routiers, la continuité territoriale, etc.
Aujourd’hui, la région n’a plus la capacité financière de remplir pleinement l’ensemble
de ses missions de base. Étranglée financièrement par un projet pharaonique, comment
peut-on encore croire à la nouvelle promesse de créer 10 000 emplois ? Pourquoi cela n’a
pas été fait avant si c’était vraiment possible ? Encore des promesses.