La Région prête à sacrifier la jeunesse réunionnaise

24 septembre 2018

Les jeunes réunionnais qui avaient pour ambition de poursuivre des études dans la filière sanitaire et sociale dans l’hexagone ont eu la très mauvaise surprise de voir la Région capable de les lâcher au dernier moment.
La collectivité avait décidé de supprimer brutalement l’aide à la mobilité.
Les sommes en jeu n’étaient pourtant pas conséquentes au vu du budget global de la collectivité et de toutes les dépenses fastueuses réalisées chaque année, depuis plusieurs années.
L’argent n’était donc pas le problème mais plutôt les choix politiques et les priorités de la Région Réunion. Malgré une communication agressive sur l’accompagnement de jeunes, la réalité est toute autre : le passeport réussite était devenu, d’un coup, le passeport rest’à ter. Fort heureusement pour ces jeunes et ces familles, une solution a été trouvée in extremis et par la mobilisation.
Plus que jamais la vigilance est de mise quand il s’agit du maintien des dispositifs d’accompagnements car nous savons désormais que tout peut s’arrêter au bon vouloir de la majorité régionale et que ces mêmes élus ont une fâcheuse tendance à confondre l’essentiel de l’accessoire.