Des questions sans réponses

19 février 2018

En cette nouvelle année 2018, nous vous présentons nos remerciements et nos meilleurs voeux.

Depuis le début l’année, La Réunion n’a pas été épargnée par les épisodes pluvieux et la forte tempête Berguitta. Habitants du sud et du sud- ouest, agriculteurs et acteurs économiques ont été durement touchés. Dans ces moments difficiles, le silence du Président de Région a été assourdissant : pas d’encouragements, pas un mot bienveillant, pas de solutions d’urgence.

Les Cilaosiens coupés du monde et de la vie économique ont dû attendre les voeux à la presse de Didier Robert, pour des tentatives d’explications sur le retard considérable pris pour la sécurisation de la Route de Cilaos, une promesse de campagne de 2010.
Côté NRL, c’est aussi le flou le plus total. Un arrêt du Conseil d’État remet en cause les procédures d’ouverture de toutes les carrières de roches massives, à l’exception de Dioré. Que va faire la Région qui, pour des raisons électoralistes, s’est empressée de lancer une route sans avoir les matériaux ? La collectivité signera-t-elle enfin les ordres de services pour les digues qui pourraient être alimentées par la carrière de Dioré, autorisée depuis des années ? Si retard il y a, le Président de Région ne peut s’en prendre qu’à lui-même !
La NRL doit se poursuivre mais elle ne résoudra pas le problème des déplacements. Condamnés au tout voiture, nous, Réunionnais payons une carte grise parmi les plus chères de France. Tous les mois, nous subissons des augmentations du prix des carburants. Jusqu’à quand ?

Le groupe La Réunion en marche