Carrière de Bois Blanc : la cour d’Appel de Bordeaux a rappelé la loi

25 juin 2018

Le 29 mai dernier, la Cour d’Appel de Bordeaux a condamné le Préfet de La Réunion pour le non respect des procédures liées à l’environnement lors de la révision du Schéma Départemental des Carrières en 2014. En clair, la carrière de Bois-Blanc n’est plus inscrite au Schéma Départemental des Carrières de La Réunion. Tous les actes pris pour ce site de la Ravine du Trou n’ont plus d’effet.

Ce coup de tonnerre dans le ciel déjà bien ombragé de la carrière de Bois-Blanc, vient confirmer encore la fragilité du Projet d’Intérêt Général et des procédures liées à ce projet de carrière. Alors que la Région Réunion positive toujours, cette troisième décision nationale qui fragilise la carrière de Bois- Blanc sanctionne aussi sa gestion approximative dans ce chantier de la NRL. Cette imprévoyance et l’obsession « carrière de Bois Blanc » impactent directement les contribuables Réunionnais qui paient la facture des premiers
dépassements budgétaires du chantier. Dans ce dossier de la carrière de Bois-Blanc, l’entêtement des autorités locales s’était déjà heurté à la mobilisation de milliers de citoyens, ira-t-il cette fois jusqu’à défier la Loi ?