/ Actualité / Toute l’actualité

Orientations budgétaires 2019 | La Réunion des excellences, c’est Vous !

Grand public Jeunes Etudiants Collectivité Culture Économie Emploi Formation
5 novembre 2018
Document associé
Orientations Budgétaires 2019 - Dossier de presse

La Réunion des excellences, c’est Vous !

Moment fort du calendrier institutionnel, la présentation des orientations budgétaires permet aux élus de débattre des priorités pour l’année à venir et de l’évolution de la situation
financière de la collectivité.

L’ANNÉE 2019 est délibérement placée sous le signe de « La Réunion des excellences
 » au service de l’activité, de l’attractivité, de l’emploi, de la responsabilité.

L’ANNÉE 2019, sera la 4ème année de la mandature 2015/2021, au cours de laquelle
les efforts seront poursuivis en matière d’éducation, de formation, de grands chantiers, de
transition énergétique, de développement de la culture, de valorisation du sport, d’égalité
des chances, d’économie, de coopération régionale…

Sur le socle des 7 piliers de la réussite, c’est La Réunion des excellences qui sera portée
en 2019.

L’ANNÉE 2019 sera marquée par le rythme encore soutenu en matière d’investissement
avec les grands chantiers, le Plan Régional d’aides aux communes …

L’ANNÉE 2019 verra la poursuite de la modernisation du service public (évaluation –
transparence – mutualisation - efficience…)

L’ANNÉE 2019 se déroulera dans un contexte de contraintes budgétaires
L’enjeu pour la collectivité est de combiner la poursuite de ses efforts pour la réalisation
du projet régional tout en respectant les contraintes financières imposées mais déjà anticipées
grâce à une bonne santé financière.

L’ANNÉE 2019 s’incrira dans le respect du Contrat de Confiance signé avec l’État afin
de contribuer à la réduction du déficit public et parvenir à la contribution totale de 13
Mds€ attendus d’ici à 2022.

Toutes les informations sur les Orientations Budgétaires 2019

Télécharger le dossier de presse


LES 7 PILIERS DE LA RÉUSSITE RÉUNIONNAISE EN 2019

PILIER 1 / LA FORMATION, PASSEPORT POUR L’EMPLOI
DES JEUNES RÉUNIONNAIS

EN 2019
➜ Le démarrage des études de conception du lycée tourné vers les métiers de l’hôtellerie, du tourisme, et de la restauration
➜ La poursuite des grands chantiers lancés sur le patrimoine bâti des lycées
➜ Le maintien des interventions financières en faveur des lycées publics et privés
➜ La mise en oeuvre de la convention de partenariat avec l’Université de La Réunion et poursuite de l’Universitarisation des formations sanitaires et sociales
➜ Le déploiement du Service Public Régional de l’Orientation (SPRO).
➜ Le lancement des 1er appels à projets du Service d’intérêt Economique Général Spécifique (SIEG) à la formation professionnelle.
➜Le PIC : Le Plan d’Investissement dans les Compétences
(...)

PILIER 2 / LA COMMANDE PUBLIQUE AU SERVICE
DU TERRITOIRE, DE L’ACTIVITÉ, DE L’EMPLOI

EN 2019
➜ On renforce l’attractivité du territoire en accompagnant les projets structurants d’aménagement : développement de l’aéroport de Pierrefonds dans le Sud ; réalisation de l’écocité insulaire et tropicale dans l’Ouest ; lancecement des études du futur pôle portuaire Industriel et Energétique de Bois Rouge dans l’Est ; développement de la plate forme aéroportuaire Roland Garros dans le Nord.
➜ LA POURSUIVRE DU CHANTIER DE LA NRL
➜ LA MISE EN OEUVRE OPÉRATIONNELLE DES PROJETS DE TRANSPORTS EN COMMUNS
➜ UN RÉSEAU RÉGIONAL ROUTIER SÉCURISÉ ET DE QUALITÉ
➜ LE DÉPLOIEMENT DU PLAN RÉGIONAL D’AIDES AUX COMMUNES (PRR II)
(...)

PILIER 3 /
LIBÉRER LES ENTREPRISES, LIBÉRER LES ÉNERGIES ET
SERVIR L’ÉCONOMIE, L’ATTRACTIVITÉ, L’EMPLOI
À LA RÉUNION

EN 2019
La Région Réunion entend consolider ce contexte de reprise économique, et
➜ Maintenir ses efforts pour permettre à l’économie réunionnaise de poursuivre son redressement et sa resilence
➜ Continuer à faciliter le développement economique
➜ Le disposif de La Prime Régionale à l’Emploi (PRE)
Cap création : dispositif spécifique d’accompagnement à la création / reprise / développement
➜ Poursuivre Le SAV (créé, en 2017
➜ SOUTENIR LES TPE / PME
(...)

PILIER 4 /
L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE,
LES NOUVELLES FILIÈRES DÉCHETS
CRÉATRICES D’EMPLOIS

EN 2019
➜ LE NOUVEAU PLAN RÉGIONAL DE PRÉVENTION ET DE GESTION DES DÉCHETS
➜ POUR ATTEINDRE L’AUTONOMIE ÉLECTRIQUE EN 2030
➜ POUR PRÉSERVER LA BIODIVERSITÉ RÉUNIONNAISE
(...)

PILIER 5 /
INVESTIR DANS LE DÉVELOPPEMENT
DE LA CULTURE ET DU SPORT

EN 2019
➜ Poursuivre l’accès à la culture pour tous avec notamment le programme Guetali
➜ Renforcer la professionnalisation des acteurs culturels
➜ Poursuivre la dynamique en faveur de la création et de la promotion des artistes
➜ Restituer les rencontres des États Généraux de la Culture libellés « Culturanoo » et élaborer les futures contenus de politique culturelle
➜ Poursuivre la modernisation et la valorisation des 4 structures muséales régionales : Kélonia, MADOI, Stella Matutina et Cité du Volcan.
➜ L’INSTITUT RÉGIONAL SPORTIF DE L’OCÉAN INDIEN IRSOI
➜ UNE MOBILITÉ POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU
(...)

PILIER 6 /
LA RÉUNION 100 % FIBRÉE
AU SERVICE DE L’ÉGALITÉ ET DE L’ACTIVITÉ

EN 2019
➜ la mise en oeuvre du POP génération 3 en dotant chaque primo lycéen et apprenti d’une tablette tactile détachable ;
➜ le maintien d’actions en faveur de publics en difficulté, isolé ou en situation de précarité : lutte contre le décrochage scolaire, E2C, … ;
➜ lutte contre le diabète – Cause régionale : la mise en oeuvre
➜ accompagnement à la prévention de la santé à travers des actions de prévention et sensibilisation concernant les addictions, les violences intrafamiliales… ;
➜ mise en oeuvre des orientations du second Plan Régional Illettrisme.
➜ LA CONTINUITÉ TERRITORIALE NUMÉRIQUE
(...)

PILIER 7/
MIEUX COOÉPÉRER… POUR RÉUSSIR
ET POUR EXPORTER LE SAVOIR-FAIRE RÉUNIONNAIS

EN 2019
➜ la poursuite du renforcement de la coopération bilatérale, en particulier dans le domaine économique (avec l’Australie, la Chine, l’Inde, les Seychelles, l’Union des Comores, Madagascar, Maurice, Mozambique…) ;
➜ la poursuite de la dynamique de programmation et de certification du programme INTERREG V OI 2014-2020 ;
➜ le renforcement de la place de la Réunion au sein des organisations régionales (COI, COMESA, IORA …).
➜ le renforcement des partenariats avec l’Agence Francaise de Développement et avec France Volontaire
➜ LE RENFORCEMENT DE LA COOPÉRATION DANS LE DOMAINE ECONOMIQUE
(...)

Voir le détail des Orientations Budgétaires 2019

Télécharger le dossier de presse


LA MODERNISATION RÉGIONALE IMPULSÉE : TRANSPARENCE, RIGUEUR ET OPTIMISATION

En 2019, la Région poursuit sa dynamique de modernisation du service public : rigueur,
transparence et optimisation sont ainsi renforcées.

Une rigueur de gestion

Une Notation Moody’s A2 et notation Fitch qui confirment bien la bonne santé
financière de la collectivité a fait l’objet de deux notations : Moody’s (mai 2018) et Fitch
(septembre 2018)

La Cour des Comptes relève également dans son rapport annuel d’octobre 2017
que la Région Réunion affiche une situation saine parmi les collectivités d’Outremer.
Cette rigueur de gestion et la solidité financière de la collectivité régionale qui permettent
de financer le projet de mandature évalué à 3,05 Mds€ (trajectoire pluriannuelle
2016-2021) financés par : l’épargne (760 M€), l’emprunt (807 M€), les recettes
(1,5 milliards d’euros) à l’horizon 2021 avec notamment la mise en oeuvre de grandes
infrastructures.

Une démarche volontaire de « Certificaton des Comptes »
La Région s’est portée volontaire pour participer à l’expérimentation de la Certification
des Comptes. L’expériementation de la certification (prévu par la LoiNOTRe) est
destinée à assurer la régularité, la sincérité et la fidélité des compte de la collectivité
tout en renforcant sa fiabilité en tant qu’instrument de pilotage et de gestion. Une démarche
qui necessite des conditions préalables dans lesquelles la collectivité est déjà
engagée : la dématérialisation comptable et financière compléte (depuis janvier 2017)

Le Contrat de Confiance État/Région
Signé entre le Président Didier Robert et le Premier Ministre, Edouard Philippe, le
Contrat de Confiance vise à limiter les dépenses de fonctionnement à 1,2% par an afin
de participer à la réduction des déficits public à l’échel national.

Une transparence de l’action publique

Plus de transparence c’est aussi plus de confiance dans la responsabilité des gestionnaires
publics.
Dans le cadre de l’application de la loi sapin II, des mesures specifiques ont été
prises par la collectivité avec notamment des programmes de formation portant sur les
droits et obligations et la déonthologie proposées aux agents publics.
• Des démarches visent à l’amélioration des proces internes à l’instar des dispositifs de
contrôle des Fonds Européens gérés par la collectivité.
La prévention des conflits d’intérets pour tous les agents et les élus (inscrite au Règlement
Interieur + Charte signée par les élus en début de mandature 2015/2021) est
accrue pour les agents travaillant sur les fonds européens.
• La déclaration auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la Vie publique
pour les postes fonctionnels est appliquée.

Une optimisation de l’action publique

> L’évaluation des politiques publiques avec :
• La mise en place des indicateurs d’évaluation des 7 piliers pour mesurer les avancées
et rendre compret des engagements des realisations.
• La plus grande cohernce d’action et l’optimisation des moyens de la colectivité et des
établissements qui lui sont rattachés.

> Le rapprochement de l’administration des citoyens avec :
• La dématérialisation des dispositifs en ligne,
• l’accès à l’information par le biais des outils traditionnels et modernes de communication,
• l’ouverture d’ antennes de proximité.

Le rapprochement de l’administration des citoyens avec :

• La dématérialisation des dispositifs en ligne,
• l’accès à l’information par le biais des outils traditionnels et modernes de communication,
• l’ouverture d’ antennes de proximité,
• La nécessité d’une cohérence des politiques publiques.

Le Président de la Région plaide depuis 2010 pour une plus plus grande cohérence
des politiques publiques au niveau européen, national et local. Des avancées notables
peuvent être soulignées :

• Au niveau Européen, il faut noter la nouvelle approche de la commission européenne
lors de la 22ème conférence des RUP en octobre 2017 par :
• la reconnaissance de l’importance d’une cohérence de l’action entre l’Europe, les
États et les régions par la commission ;
• le traitement différencié RUP par RUP accepté par la commission ; par une meilleure
prise en considération de la dimension de l’intégration régionale.

Or, à l’heure des négociations du budget pour la période 2021-2027 dans un contexte
de Brexit, de crise migratoire, de lutte contre le terrorisme, la sécurité aux frontières
constituent aussi de lourds enjeux pour les 27 ; la reconnaissance des RUP est donc
essentielle.

• Au niveau National, les priorités et les propositions actuelles du chef de l’État pour
l’Outre-mer font écho au programme porté par la collectivité régionale pour le territoire.
• les Assises de l’Outre-mer lancées en octobre 2017 s’inscrivent pleinement dans cette
même dynamique. La contribution économique remise à la ministre des Outre-mer
pose les fondamentaux du modèle économique réunionnais permettant d’aller plus
loin en matière d’attractivité du territoire et de compétitivité des entreprises locales. Un
document historique réalisé en concertation avec l’ensemble des acteurs économiques
de l’île.

Le Président de la Région plaide pour que soient sanctuarisées les mesures d’accompagnement
destinées à l’économie réunionnaise et par conséquent le cadre financier
dont bénéficient les économies ultramarines.

• les propositions actuelles du gouvernement s’agissant du projet de réforme constitutionnelle
correspondent au projet de développement pour La Réunion,
• Au niveau Local, franchi a été franchi un cap significatif au cours de ces trois dernière
années avec la création de la conférence territoriale de l’action publique (CTAP) en
2016.

Par ailleurs, à travers le mémorandum sur l’ancrage territorial signé avec l’ensemble des
partenaires en décembre 2017, La Région souhaite dessiner collectivement un nouveau
modèle de développement de La Réunion afin de permettre à notre territoire de porter
un discours unique et cohérent auprès de l’État et de l’Europe pour engager une dynamique
sur le long terme.

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Culture
Économie
Emploi
Formation
Sport
Fonds Européen
Grand chantier
Export