/ Actualité / Toute l’actualité

30 ANS DU MADOI : Un nouveau musée à Saint-Denis. L’art de vivre créole exposé à la Villa des arts décoratifs et du design.

Grand public Culture
4 mai 2018

Dans le cadre des 30 ans du Musée des Arts Décoratifs et de l’océan Indien, le Président
de Région et Président Directeur Général de La Réunion des Musées Régionaux, Didier
Robert, a inauguré la Villa Musée des arts décoratifs et du design (villa de la Région), au
39 rue de Paris à Saint-Denis, en présence de Marie Line SEVAI, Secrétaire Générale de
La Réunion des Musées Régionaux, Marc NOUSCHY, Directeur des Affaires Culturelles
océan Indien et Thierry Nicolas TCHAKALOFF, Directeur du MADOI.

L’ouverture de ce nouvel espace du MADOI dédié à l’art de vivre créole et dans l’océan
Indien, a été officialisée par le vernissage de l’exposition « Rencontrer l’autre ».

Je considère que nos musées constituent de formidables vitrines pour notre patrimoine
réunionnais qu’il soit naturel, comme c’est le cas pour Kélonia ou la Cité du Volcan, ou
historique pour Stella Matutina et le MADOI. Il est essentiel pour notre île que ces
richesses qui marquent sa singularité soient valorisées et qu’elles soient rendues le plus
accessible possible aux Réunionnaises, aux Réunionnais et aux touristes." a déclaré
Didier Robert lors d’un discours.

Agréé en 1998 en qualité de musée contrôlé par la Direction des musées de France, puis
labellisé depuis 2002 « Musée de France », le musée des arts décoratifs de l’océan Indien
(MADOI) fête ses 30 ans cette année. Il détient une collection de plus de 3500 objets qui
constitue un ensemble unique, de qualité internationale, témoignant de la fécondité des
oeuvres issues des contacts artistiques entre les pays riverains de l’océan Indien, de
l’histoire des techniques et de leur diffusion entre les XVIe et XIXe siècles : mobiliers,
objets d’art, céramique, architecture, textile, beaux-arts, photographie et design. Des
objets de collection qui seront exposés au grand public dans la Villa Musée des arts
décoratifs et du design.

Depuis 2002, cette collection, sans équivalent sur le territoire national, s’est
considérablement enrichie avec la politique ambitieuse soutenue par la Région. Elle est
reconnue comme référence pour les échanges entre l’Est, l’Ouest et le monde
créolophone.

Au cours de ces dernières années, le MADOI a créée un réseau de correspondances
permanentes avec d’autres institutions de première importance tels que le musée Guimet à Paris, le MUCEM à Marseille, le Victoria & Albert muséum à Londres, le Métropolitan
muséum of art à New-York. En 2014, ce célèbre musée américain emprunte au MADOI
des panneaux de coffres réalisés dans le Deccan au XVIe siècle pour son exposition sur
« les sultanats du Deccan ». Plus récemment en 2016, le MADOI participe à l’exposition
temporaire organisée par le MUCEM à Marseille intitulé : « Aventuriers des mers » en
prêtant 4 pièces de sa collection (130 000 visiteurs en 4 mois).

Forte de ces 30 ans d’existence, le MADOI s’offre une nouvelle ère avec l’ouverture d’un
nouvel espace dans le chef lieu de La Réunion, pour encore plus de partages culturels
avec les Réunionnais.

PHOTOS

Les aides et services associés au thème de l’article :
Culture
Grand public