/ Actualité / Journal

Illettrisme : Sortir de la solitude

Association Social
18 octobre 2018

Tout au long de l’année et tout particulièrement pour les journées nationales d’action contre l’illettrisme, les Cases à Lire, soutenues par la Région Réunion et en partenariat avec les acteurs locaux, se mobilisent pour lutter contre l’illettrisme et ses conséquences.

Du 8 au 15 septembre 2018, les Cases à Lire de l’île se sont réunies afin d’aller à la rencontre des Réunionnais pour les journées nationales d’action contre l’illettrisme. Cette année, c’est la Case à Lire de Sainte-Suzanne (Association Familles Solidaire) qui a porté l’action commune parrainée par Dominique Dambreville.
« L’objectif de cette journée a été de sensibiliser les Réunionnais à l’illettrisme, mais aussi de mieux faire connaître le dispositif Case à Lire en général et celui de Bagatelle en particulier. Sur cette journée, nous avons pu réunir en un même lieu, une dizaine de partenaires comme la CAF, le pôle Emploi, la commune ou encore la SEMADER. Des partenaires bien-être étaient également présents. L’estime de soi est essentielle pour progresser, et la situation d’illettrisme entraîne la plupart du temps de la honte et un grand manque de confiance en soi » précise Pascaline Minette, Responsable de la Case à Lire de Sainte-Suzanne. «  Tous ces partenaires et les Cases à Lire, sont là pour aider les Réunionnais, les accompagner au quotidien ».
En activité depuis 2013, la case à lire de Sainte-Suzanne accompagne environ 15 personnes par an. À travers la couture, la photo langage et la bibliothèque Lettris, les animateurs amènent les bénéficiaires à prendre confiance en eux, à acquérir de nouvelles connaissances, à se familiariser avec de nouveaux outils. La couture par exemple, permet d’introduire l’utilisation du mètre, des règles et des équerres, des patrons, des mathématiques, des différents tissus, de la machine à coudre… un moyen créatif pour créer du lien et sortir de la solitude qui ne se voit pas, très souvent conséquente à l’illettrisme.

MIMOSE,
BÉNÉFICIAIRE CASE À LIRE

« Je suis à la Case à Lire depuis six mois environ. Ces sont mes copines qui m’en ont parlé quand j’ai emménagé dans le quartier. J’ai commencé le jour-même où je suis venue ! J’apprend beaucoup. La couture, c’est pas facile mais je me débrouille pas trop mal et notre professeure est bien. J’ai fais des progrès, sauf en calculs [rires]. Maintenant quand j’ai des papiers à remplir, j’essaie de les faire toute seule et après je les montre aux animateurs. La dernière fois, j’ai eu tout bon ! »


CONTACT
CASE À LIRE DE SAINTE-SUZANNE
➜ 0262 13 93 53
➜ Facebook : FamillesSolidaires







Les aides et services associés au thème de l’article :
Social
Association