/ Actualité / Journal

À quoi contribue la Taxe Spéciale sur la Consommation du carburant ?

Grand public Économie Transport Grand chantier
26 mars 2018

Entre 2010 et 2017 , la Région a engagé 2,9 milliards d’euros pour de nouveaux chantiers routiers, que cela soit des travaux de réhabilitation, d’entretien ou de modernisation des routes nationales. Des travaux financés notamment par la mobilisation de la taxe spéciale sur la consommation du carburant (TSCC)

LES PRINCIPALES
OPÉRATIONS
AU TITRE DU FIRT 2010-2017





MODERNISATION ET DÉVELOPPEMENT DU RÉSEAU :

- La reconstruction du Pont de la Rivière Saint-Etienne : 55 M€
- Le boulevard Sud : 17,5 M€
- Le radier de Sainte-Suzanne : 11 M€
- Le pont de la Rivière des Galets : 30 M€
- La déviation de Saint-Joseph : 70 M€
- La sécurisation des falaises des rampes de basse Vallée à Saint-Philippe
- La résorption de l’ensemble des radiers existants sur les RN (Takamaka, Ravine Blanche au Tampon...)

EXPLOITATION ET ENTRETIEN DU RÉSEAU

- 1 milliards d’euros investis par la Région Réunion pour maintenir et étoffer la qualité de son réseau de RN (réfection des chaussées, signalisation, informations routières...)

LA SÉCURISATION DE LA RN1 - ROUTE DU LITTORAL : UNE PRIORITÉ DE LA COLLECTIVITÉ RÉGIONALE

- 6 millions d’euros par an pour sécuriser la RN1
- 1,4 millions d’euros mobilisés pour la sécurisation de la route après le passage des dépressions tropicales AVA et Berguitta

Offrir un service routier de qualité aux différents usagers est la priorité de la Région Réunion. En sept ans, elle aura investi plus de 2,9 milliards d’euros pour permettre la sécurisation, l’entretien et la modernisation de 393 km de voirie régionale. Des investissements qui auront permis notamment de régler définitivement la problématique des radiers sur l’ensemble du réseau, d’engager des travaux urgents de sécurisation de la falaise des rampe de Basse Vallée et de la RN5 pour Cilaos, de lancer les chantiers de la NRL, ceux de la voie de contournement de Saint-Joseph ou encore ceux du pont de la Rivière des Galets.

Ces investissements ont été rendus possibles par la mobilisation du Fonds d’Investissement Routier et des transports, auquel est affectée la Taxe Spéciale sur la Consommation du Carburant. De 2010 à 2017, les différentes collectivités de l’île auront ainsi perçu au titre de cette taxe sur les carburants l’équivalent de 1,7 milliards d’euros de recettes, payées directement par les Réunionnais pour l’entretien et la sécurisation des routes de l’île. Sur cette somme, la part de la Région Réunion s’est élevée à 970 millions d’euros. Elle aura ainsi mobilisé trois fois plus que ses recettes pour entretenir, sécuriser et moderniser le réseau routier régional.







De 2010 à 2017


- RÉGION : 970 621 022€


- DÉPARTEMENT : 294 044 168€


- COMMUNES : 381 694 275€


- EPCI : 50 928 406 €

PHOTOS