250 millions d’euros : la facture de l’irresponsabilité de la Région aux contribuables réunionnais

30 juin 2017

La NRL coûte déjà 250 millions d’euros de plus que prévu. À peine parvenu à 1/10ème du chantier, voici donc la première facture de dérapage qui viendra affaiblir le budget régional. Celui qui jurait la main sur le coeur qu’il n’y aura aucun surcoût, nous a menti. Pire, il donne aucune explication claire. Le Président de Région a signé dans la précipitation un marché sans que tout soit bien calé.
Sûrement avait-il la conviction que ce n’est pas lui qui paiera de sa poche alors qu’il est le seul et unique responsable de cette situation.

L’approvisionnement, motif avancé vaguement pour tenter d’expliquer ce surcoût, c’est la responsabilité du groupement en charge de la NRL et du Président de Région qui a signé en connaissant l’absence de matériaux, le marché de 1,7 milliards d’euros.

Pourquoi les contribuables devraient payer leurs irresponsabilités ? Pas question aussi, de se mettre au garde-à-vous face à certains carriers et de céder au chantage du Président de Région. Si le groupement a mal estimé son prix, c’est à lui d’en assumer le surcoût et à la Région de l’exiger. La Région travaillerait- elle pour le groupement ? Quel est ce marché public qui inverse les rôles entre un maître d’ouvrage et son client ?

60% du budget investissement de la Région était déjà consacré à la NRL. 250 millions d’euros de plus, c’est l’équivalent moyen de la construction de 6 lycées, ou encore de 2 ans du budget consacré à la formation professionnelle ou encore de 5 ans de continuité territoriale !

Devant ce triste spectacle, le renouvellement et la moralisation politique devient nécessaire, pour changer les approches et les méthodes. Dans ces situations d’irresponsabilité qui entrainent des conséquences graves pour nous contribuables réunionnais, la responsabilité civile et pénale de ces élus devrait être engagée.

Le groupe La Politique Autrement